Les 8 Principes Fondamentaux

Studio Evelyne Guichard

Méthode Pilates

Joseph Hubertus Pilates a créé une méthode révolutionnaire en étant persuadé que le travail du corps et de l’esprit était la base dans la recherche d’un entraînement de qualité aux bienfaits extraordinaires.

Il parlait de six principes traditionnels qui étaient la concentration, le contrôle, le centrage, la fluidité du mouvement, la précision et la respiration.

Reprenant ces principes, nous en avons ajouté deux qui nous semblaient essentiels, à savoir l’isolation et la fréquence.

Dites-vous bien que tous les principes sont liés de très près les uns avec les autres, ne les dissociez pas, mais au contraire combinez-les pour leur donner cette synergie qui vous permettra de comprendre cette méthode et de prendre du recul sur la connaissance de votre corps.

Le principe du « Mind and Body » prend tout son sens dans « la méthode Pilates ». De la synergie entre le travail du corps et de l’esprit résultera une perfection dans la pratique et l’exécution du mouvement. Au moment de l’exercice vos muscles réagiront mieux si votre esprit est concentré sur l’effort, alors oubliez l’environnement extérieur et canalisez votre énergie sur l’exercice.

Apprendre à vous concentrer améliorera la qualité de votre entraînement tout en économisant vos forces grâce à une meilleure gestion du mouvement.

Dans l’idée de rassembler le corps et l’esprit dans le travail, un élément essentiel en ressort, c’est la maîtrise de la respiration. Dans le domaine yoga ou encore de la méditation, beaucoup de spécialistes considèrent que la respiration crée le lien entre les deux.

On s’aperçoit dans une situation de stress que le rythme de la respiration s’accélère et perd en fluidité . Il en est de même lorsque des personnes peu habituées se préparent à exécuter un mouvement, très souvent, elles retiennent leur inspiration.

C’est pour cela que dans « la méthode Pilates », la respiration a une grande importance. On l’appelle respiration thoracique (élargissement côtes à l’inspiration). Tout en restant relâchée et régulière, elle vous aidera à garder votre énergie et à vous détendre.

Étroitement liée avec le principe de l’isolation, une exécution précise en Pilates est essentielle. Dans une séance de Pilates, un mouvement quelconque sur une personne extérieure peut paraître facile à réaliser et à reproduire, car loin d’imaginer les nombreux détails auxquels il faut prêter attention durant l’exercice.

Connaître la position de départ et d’arrivée d’un mouvement, tout en maîtrisant avec exactitude son exécution dans l’espace, est l’une des choses les plus difficiles, mais il s’agit là, d’un point les plus importants de cette méthode.

Vous devez vous concentrer sur les détails de chaque mouvement pour pouvoir en prendre le contrôle, et plus vous progresserez, moins vous aurez le besoin de répéter les mouvements pour les maîtriser.

A l’origine Joseph Pilates avait créé une méthode appelée « contrology », c’est plus tard que l’on a appelé cette méthode « la méthode Pilates ». Son objectif premier était d’arriver au contrôle total du corps et du mouvement. De cette idée découlaient plusieurs principes fondamentaux, et l’association de plusieurs de ces principes amènerait au contrôle parfait des mouvements effectués lors de votre entraînement Pilates.

En effet en ajoutant centrage, concentration, respiration, isolation et précision, vous aurez toutes les cartes en main pour exécuter avec perfection l’ensemble des mouvements Pilates.

Vous éliminerez les mouvements inutiles, créant une meilleure synergie musculaire, donc une meilleure coordination. Votre entraînement se révélera alors plus performant, vous permettant de contrôler corps et esprit, mouvement et respiration.

Joseph Pilates considérait le centre du corps comme « la centrale d’énergie ». En effet dans « la méthode Pilates », le centre du corps a une importance fondamentale. Savoir le maîtriser permet l’exécution des mouvements dans la sécurité. On creusera alors le ventre du bas vers le haut pour mettre en action les muscles profonds des abdominaux appelés transverses.

Cependant, ne pensez pas qu’il faille accentuer les courbures vertébrales, au contraire gardez cette courbure naturelle, et portez votre attention sur la bonne position de votre bassin en associant la contraction des muscles abdominaux et du plancher pelvien.

Mais attention, les courbures varient selon les individus ; de plus elles sont plus ou moins visibles, atténuées ou accentuées par la morphologie des parties molles (muscles, graisse). Par exemple une personne à fessiers très développés peut sembler plus lordose qu’une autre à fessiers minces, alors que leur radio pourrait déceler la même lordose.

C’est la capacité à garder immobile une partie du corps tout en activant une autre partie. Dans « la méthode Pilates », le fait de garder une partie fixe permet de mieux isoler la partie que l’on veut faire travailler.

Par exemple quand vous voulez faire travailler uniquement le haut du buste sans bouger le tronc, des muscles stabilisateurs se mettent en action afin de rendre immobile la région abdos/lombaires, pour favoriser un travail sur le haut du corps plus intéressant et de meilleure qualité.

Sur tous les exercices que vous ferez dans cette méthode Pilates, vous aurez des muscles dits moteurs mais aussi stabilisateurs, qui, une fois en action vous permettront de travailler avec une grande précision.

C’est dans la pratique de la danse que le Pilates est le plus utilisé, pourquoi ?

Mettez-vous à la place d’un danseur : il doit bouger avec une grande précision tout en donnant le sentiment d’une grande légèreté voire même de facilité. La Maîtrise du mouvement est essentielle mais la fluidité avec laquelle il exécute ses mouvements l’est tout autant. Dans chacun des mouvements de « la méthode Pilates », on ne doit percevoir ni début, ni fin, le mouvement doit être continu.

Vous devez exécuter chaque mouvement en étant le plus détendu possible, sans forcer. N’oubliez pas que l’objectif de Joseph Pilates était d’accroître la flexibilité et la maîtrise du corps dans le but de bouger avec grâce et félinité. Alors adoptez cette fluidité au quotidien.

De nos jours, quelle différence y a-t-il entre un sportif moyen et un sportif compétitif ?

L’entraînement : c’est la répétition des exercices chaque jour, chaque semaine, chaque mois… et ce, jusqu’à la maîtrise parfaite de la technique.

Le même procédé s’applique en Pilates, c’est la répétition des exercices qui permettra une meilleure maîtrise du mouvement, une meilleure fluidité, donc une meilleure efficacité. La fréquence et la régularité de votre entraînement seront des clefs essentielles d’une progression effective.

C’est quotidiennement que vous progresserez et que les bienfaits de cette méthode se feront ressentir, vous donnant ainsi, encore plus de satisfaction à pratiquer et faire pratiquer chaque jour.